36 Comments

  1. Victor Parmentier

    Documentaire clairement engagé bio, on ne parle pas de tous les efforts des agriculteurs "conventionnels" qui font de la France l'agriculture la plus propre du monde, utilisant tjrs moins de phyto… pourquoi ne parlons nous pas de ça ?

    Reply
  2. Jean Francois Dupont

    Il est important d'arrêter le labour intempestif des champs car les terres se compact a la place de s'aérer et toutes micro vie s'éteint , Du coté de Sven qui doit jeter certains légumes je lui proposerais de faire de la transformation comme par exemple des barquettes de mélange de légumes pour soupe il lui suffit juste d'avoir une machine a couper les légumes et des sac de plastique bio dégradable …. Et où je ne suis pas d'accord c'est quand on essaye de tuer le marché de la viande qui est nécessaire !

    Reply
  3. jeff wackenthal

    Si on arrete tout les chammps qui sont occupés pour la norriture pour aniamaux y'aurait de la place pour nourrir tout le monde sans problemes.

    Reply
  4. jean claude berthelot

    Ce n’est pas que l’on craind , c’est une CERTITUDE les apprentis sorciers corrompus 🤮🤑jouent sur l’ignorance pour s’imposer et les cancers pullulent. Les lobbyistes pharmaceutiques se gavent. ☠️

    Reply
  5. Edouard RP 2.0

    Trop supperficielle, documentaire non scientifque aucun chiffre par exemple, prise de postion trop important, déçu pour ce sujet trop important.

    Reply
  6. daniel lorenzo

    merci beaucoup pour ce reportage essentiel
    la nécessité climatique demande une transition dans l'urgence, et dans l'état, l'agro-foresterie et le maraîchage biologique sur sol vivant est le seul outil que nous ayons _ sinon quoi d'autre ? un tracteur tesla *? l'espérance si une encore serait, est que l'état puisse s'emparer de cette nécessaire urgence en partenariat avec les grands acteurs de l'agriculture, de la distribution, de l'économie, nationales et territoriales. le climat, c'est la toiture de notre dame de paris, en millions de fois pus grand.
    quant aux gens, et bien quand ils verrons que la construction d'un grand stade ou d'un aéroport évitable, mérite leur véto citoyen à institutionnaliser et à faire jurisprudence, peut être, peut être, que nous aurions la définition de nouveaux métiers ouvriers et employés en main d'oeuvre néo-paysanne, intéressée par ces questions ?

    Reply
  7. Paul Semez

    Un joli bloubiboulga de merde pseudoscientifique fait pas des journaleux qui ne connaissent strictement rien du sujet traité !
    Le bio utilise des pesticides, souvent bien plus dangereux que ceux de synthèse bande de con.
    Et pour info, les débiles, l'eau, c'est chimique.

    Reply
  8. FRANCK ARTHUR VIRGILE FAV

    Si vous désirez approfondir le sujet avec des vidéos sur la permaculture il existe la chaîne de Geoff Lawton, et pour le coup là c'est plein de bonnes choses! 😉 https://www.youtube.com/watch?v=dcgHvYWLs-Q&t=88s

    Reply
  9. Marquis de Siorrac

    vous oublier les profit monstrueux de l'industrie chimique, eux il ont absolument pas interré que sa change, alors que polluer avec des produit très nocif pour la santé, ces très rentable, pourquoi voulez vous qu'il renonce a leurs profit

    Reply
  10. VincentB

    il y a des solutions pour avancer vers une agriculture protectrice de l environnement , l 'agriculture de conservation des sols , voici le lien de ma vidéo , je suis agriculteur , tu peux aussi lire mes commentaires et me poser des questions , je te répondrais avec plaisir https://www.youtube.com/watch?v=B_xJu6fsPBk

    Reply
  11. Angelo Bugini

    Les defis d'une autre agriculture est un documentaire tellement superbe! Merci pour partager ce cadeau pour ameliorer notre connaissance!

    Reply
  12. Samuel Lefèvre

    Alors si il y a du gâchis pourquoi ne pourra t-on pas nourrirent toute la planète… MDR La connerie humaine! La transition agricole n'est pas une possibilité, elle est impératif!!

    Reply
  13. MM

    12:33 arretez avec le bec helloin. Ecoutez attentivement ce qu'ils disent. Rien de concret, du vent. Comparrez plutot avec le maraicher Pierre Besse : https://www.youtube.com/watch?v=twkfVD28DJQ Vous allez voir la différence, des exemples concrets, des données chiffrées…

    Reply
  14. MM

    Encore un reportage qui parle dans le vent. Pourquoi ne pas faire un reportage utile pour une fois. Par exemple, sur l'agriculture en Nouvelle Zelande , la SEULE agriculture de pays riche à ne PAS être subventionnée du tout. Comment font -ils ? Pourquoi les journalistes ne se posent pas la question ? Pourquoi cache-t-il les faits ? Pourquoi personne n'en parle ?

    Reply
  15. MM

    Vous connaissez ecophyto ? Le plan gouvernemental de réduite les pesticides de 50% en 10 ans ? En 2018 après 10 ans de plan ecophyto l'utilisation de phyto a augmenté de 22 % !!! Mais ça le gouvernement ne vous le dit pas. Encore une hypocrisie de ces nuisibles.

    Reply
  16. MM

    Arte (Association relative à la télévision européenne) est une chaine 100% allemande en fait. Dans toutes leurs émissions il n'y a que des allemands.

    Reply
  17. MM

    20:25 acariens auxilaires pas disponible pour les particuliers (en tout cas pas à un prix raisonnable). On continue toujours plus loin dans l'hypocrisie. Les pesticides de synthèse étant interdit pour les particuliers.

    Reply
  18. MM

    15:51 quelle mauvaise foi, 4 terrains de tennis, essayez de tirer un revenu sur 4 terrains en céréale ou en élevage !
    Même en fruits rouges c'est pas possible et puis surtout le gouvernement impose une surface minimum d'installation de 3 hectares en fruit rouges. Alors arretez l'hypocrisie avec vos études déconnectées de la réalité !

    Reply
  19. MM

    Le plus gros défi est l'installation en particulier de ceux qui ne sont pas enfants de paysans, toutes les terres partent à l'agrandissement. Il reste quelques miettes pour ceux qui veulent faire du maraichage mais tout le monde ne veut pas faire du maraichage. Le secteur de l’élevage par exemple est inaccessible à ceux qui n'héritent pas de la ferme des parents.

    Reply
  20. Gotennis

    C'est du journalisme ça ? Le sujet est survolé , plusieurs techniques sont mélangées. Bref, c'est bien dommage de diffuser des bêtises pareils. Le sujet est bien trop complexe pour le traiter de cette manière.

    Reply
  21. cabau richard

    Grâce_à_la_chimie_on_empoisonne_les_gens_que_l_'_on_nourrit___(_Même_les_paysans_ne_mangent_plus_ce_qu_'_ils_cultivent_grâce_à_la_chimie_)___!!!_Et_le_paysan_qui_devient_l_'_esclave_des_banques_sacrifie_(_Grâce_à_la_chimie__)_son_capital_,le_plus_important_(_la_terre_qu_'_il_cultive_)_en_l_envoyant_à_la_mer_à_chaque_pluies__c_'_est_suicidaire_._D_'_ailleurs_c_'_est_ce_que_font_les_paysans_de_plus_en_plus____ils_se_suicident____(_je_les_plains_les_malheureux_car_il_y_a_d_'_autres_solutions_que_le_tout_chimique_et_le_banquier_pour_acheter_tout_ça!!!)_Il_suffit_de_pratiquer_les_semis_sous_couverts_ce_qui_permet_d_'économiser____sur_les_intrants_et_sur_le_carburant____et_en_utilisant_des_semences_paysannes_qui_sont_moins_consommatrices_d_'_eau_et_d_intrants__!!!!!!

    Reply
  22. Mercier Thierry

    Faux la terre est vivante !les prix ne cessent de baisser et les stocks sont toujours plus elevés . Les politiciens importent tout ogm et de plus en plus sacrifiant l' agriculture . le bio est tres polluant le cuivre est plus toxique que les phytos . Encore un message formaté et MENSONGER . Nous ne dévastons pas la nature . on importe du bio moins cher . les denrées sont remplies de germes et maladies ce qui est pire que tout . mycotoxines ergot ,on est parti pour la gloire .

    Reply
  23. Lio Nel

    qu'est–ce que c'est que ce truc ? pourquoi "Sven" se tourne pas vers la vente directe ? il a pas encore compris que le problème n'est pas le mode de production mais le nombre d'acteurs sur la chaîne de vente et leurs coef multiplicateur à chacun (= leur marge à chacun qui les forcent à rebours vers l'amont à défoncer les prix et faire se suicider des agriculteurs).

    Reply
  24. Quentin Duc

    La permaculture c'est très bien et on nous dit que ca générerait plus d'emplois par unité de surface. C'est vrai sur le fond mais soyons honnêtes, qui acceptera ce travail ? Nous avons déjà du mal a trouver des saisonniers pour les castrations ou la vendange, et si il n'y avait pas les gens du voyage nous aurions déjà arrêté.

    Reply
  25. Sarahlenea

    est-ce que les agriculteurs qui se retrouvent avec des tonnes d'invendus ne peuvent pas faire un post sur les réseaux sociaux ou contacter des écoles, resto, etc. pour essayer de vendre en direct leur production ? Après je ne sais, pas, c'est peut-être techniquement compliqué, trop chronophage, etc.

    Reply
  26. 100 commentaires

    La permaculteur est une science dont les notions et les pratiques sont à
    découvrir par des recherches à venir,
    Aujourd'hui Personne ne peut avoir un salaire qui permet de vivre
    décemment en pratiquant le peu de connaissances en permarculture

    Reply
  27. kissekitadissa

    on te parle d ' augmentation de l'humus des sol en te faisant croire que c' est avec le bio qu'on va y arriver et on te montre un gars qui défonce avec un outil à dents et qui mouline le sol avec une herse rotative ! pour fabriquer de l'humus , chef , il faut cultiver des plantes d' interculture et semer directement dans les plantes sans remuer la terre et laisser les résidus toujours sur le sol, ce qui n' a rien à voir avec le fait de faire bio ou pas ! les journalistes ignorants cherchent toujours à classer tout ce qui leur parait bon avec le bio et tout le mauvais et le néfaste avec le conventionnel , les choses sont un peu plus compliquées que ça !

    Reply
  28. Antonin S

    9:22 arrete de prendre les gens pour des con pour une fois car deja le bio coute au moin 3 fois plus cher voir jusqu'a 5 alors meme que le bio et ultra subventioné doncimagine si il y avait pas c'est aide le jambon couterais plus chere que le foie gras
    de plus le bio c'est comme les voiture electrique autant poluant au finale car par ha un bio consomme 10 fois plus de carburant sans parlais de la bouillie bordelaise a base de cuivre qui tue les terre
    ensuite en 20 ans les convetionel a reduit considerablement la consomation de produit phyto mais tous sa vous n'en parlerais jamais
    et pour finir le bio causerais la mort de milliard de personne car quand on produit 3 fois moin les pauvre creve les riche se gave voila la realite du bio un moyen pour les riches de suprimé les pauvre sur cette planette

    Reply
  29. lea vnc

    Incessamment considéré comme des consommateurs plutôt que comme des humains dont l'un des besoins primaires, de survie est de se nourrir.

    Reply

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *